Skip to content

Il faut changer notre mentalité à propos de l’évaluation des OBNL !

8 juillet 2013

Aujourd’hui, je vous propose le visionnement d’une vidéo extraordinaire à propos de la conception que l’on se fait de l’efficacité des OBNL, en particulier des organisations caritatives. La plupart des administrateurs de sociétés sont membres d’OBNL ou sont engagés dans la gestion de ce type d’organisation. C’est pourquoi cette vidéo réalisée par Dan Pallotta* sur TED devrait vous intéresser.

L’auteur avance qu’il existe deux ensembles de règles de gestion, l’une pour les entreprises privées et l’une pour les OBNL. Compte tenu des besoins de gestion et des règles de fonctionnement de tout système organisationnel, il ne devrait pas y avoir deux poids, deux mesures dans l’évaluation des OBNL.

Les deux types d’organisations sont soumis aux mêmes impératifs de gestion et les conseils d’administration ont les mêmes responsabilités de supervision du management et d’orientation de l’organisation. Selon Pallotta, trop d’OBNL sont valorisées lorsqu’elles dépensent peu (même si cette frugalité se fait au détriment de la croissance de l’organisation), c’est-à-dire lorsque les frais administratifs sont limités au minimum, parce que ceux-ci ne contribuent pas à la cause !

TED2013_0072528_D41_4986

TED2013_0072528_D41_4986 (Photo credit: TED Conference)

La vidéo met l’accent sur les problématiques liées (1) à la rémunération des gestionnaires lesquels doivent souvent agir bénévolement, (2) aux dépenses de publicité et de marketing qui sont considérées comme des frais administratifs relativement « superflus », (3) aux prises de risques insuffisantes pour créer de nouvelles idées et générer de nouveaux revenus, (4) à la sous-estimation du temps requis pour obtenir des résultats à long terme et (5) au manque de considération accordé à la réalisation de surplus pour assurer la pérennité de l’organisation et attirer le capital de risque.

Je vous invite à visionner cette vidéo et à partager vos expériences et vos commentaires sur la gestion des OBNL.

The way we think about charity is dead wrong | Dan Pallotta

Activist and fundraiser Dan Pallotta calls out the double standard that drives our broken relationship to charities. Too many nonprofits, he says, are rewarded for how little they spend — not for what they get done. Instead of equating frugality with morality, he asks us to start rewarding charities for their big goals and big accomplishments (even if that comes with big expenses). In this bold talk, he says: Let’s change the way we think about changing the world.

TED2013_0072492_D41_4950

TED2013_0072492_D41_4950 (Photo credit: TED Conference)

Everything the donating public has been taught about giving is dysfunctional, says AIDS Ride founder Dan Pallotta. He aims to transform the way society thinks about charity and giving and change.

_____________________________________

* Dan Pallotta is best known for creating the multi-day charitable event industry, and a new generation of citizen philanthropists with the AIDS Rides and Breast Cancer 3-Day events, which raised $582 million in nine years. He is president of Advertising for Humanity, which helps foundations and philanthropists transform the growth potential of their favorite grantees.

A new way to judge nonprofits: Dan Pallotta at TED2013 (ted.com)

Dan Pallotta on Rethinking How We Think about Charities (bissellcentre.org)

Leadership in the Nonprofit Sector: It’s About Vision – Not Money (Guest Post by Howard Freeman) (algumwood.com)

About these ads

Qu'en pensez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 814 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :