L’efficacité du conseil d’administration vue par les CEO


Voici l’évaluation que les membres de la haute direction se font de l’efficacité des administrateurs de leurs sociétés.

L’article a été publié par Paul DeNicola et Leah Malone, directeurs à Governance Insights Center, PricewaterhouseCoopers LLP, et Paul Washington, directeur exécutif au ESG Center du The Conference Board.

La tendance est de tenir compte de cette composante dans le processus d’évaluation des membres du conseil des sociétés cotées en bourses.

Vous trouverez, ci-dessous, la version anglaise de la publication dans le Forum du Harvard Law School.

Qu’en pensez-vous ?

It’s rare for corporate directors to receive candid feedback from their company’s management teams. The nature of the board of directors’ oversight role makes it an uncomfortable proposition. But the view of the boardroom from the C-suite can be illuminating—and surprising. That is why PwC and The Conference Board asked more than 550 public company C-suite executives to share their perspective on their boards’ overall effectiveness, their strengths and weaknesses, and their readiness to tackle some of the biggest challenges facing companies today.

The results were clear: most executives say board performance is falling short of the mark.

This isn’t to say that executives were uniformly negative in their assessment. Many agreed that directors had a firm grasp of core matters such as the company’s strategy, the risks and opportunities before it, and the priorities of its shareholders.

Yet most executives had a less positive view of overall performance. Asked to rate the effectiveness of their boards, just 29% of executives gave directors a grade of good or excellent. Most (55%) said that they were doing a fair job overall, and a small minority (16%) graded their effectiveness as poor.

While this is not exactly a failing grade, it isn’t a resounding endorsement either. Many executives said that boards lack preparedness, put too little time into their duties, and have insufficient expertise in some emerging topics like environmental, social, and governance (ESG) matters and cybersecurity, which are high priorities for lawmakers, regulators, and other stakeholders.

Many executives question whether the directors on their boards have the right skills, experience, and background to help steer companies through today’s uncertain climate. Nearly nine out of 10 executives (89%) say that at least one of their company’s board members needs to be replaced. Executives point to the reluctance of long-tenured directors to retire, in particular, as an impediment to board diversity.

COVID-19 has been an all-hands-on-deck moment for corporations, placing unprecedented demands on both executives and boards. As companies continue to refine their strategies for coping with the pandemic’s ongoing disruptions, the survey shows that boards still have work to do in the eyes of their management teams.

These survey findings point to some critical areas for improvement. Both directors and executives alike may benefit from reflecting on these findings with an eye to strengthening their partnership, which is crucial to the success of any company.

Key Findings

The complete publication, including footnotes, is available here.

Auteur : Gouvernance des entreprises | Jacques Grisé

Ce blogue fait l’inventaire des documents les plus pertinents et récents en gouvernance des entreprises. La sélection des billets, « posts », est le résultat d’une veille assidue des articles de revue, des blogues et sites web dans le domaine de la gouvernance, des publications scientifiques et professionnelles, des études et autres rapports portant sur la gouvernance des sociétés, au Canada et dans d’autres pays, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Europe, et en Australie. Chaque jour, je fais un choix parmi l’ensemble des publications récentes et pertinentes et je commente brièvement la publication. L’objectif de ce blogue est d’être la référence en matière de documentation en gouvernance dans le monde francophone, en fournissant au lecteur une mine de renseignements récents (les billets quotidiens) ainsi qu’un outil de recherche simple et facile à utiliser pour répertorier les publications en fonction des catégories les plus pertinentes. Jacques Grisé est professeur titulaire retraité (associé) du département de management de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Il est détenteur d’un Ph.D. de la Ivy Business School (University of Western Ontario), d’une Licence spécialisée en administration des entreprises (Université de Louvain en Belgique) et d’un B.Sc.Comm. (HEC, Montréal). En 1993, il a effectué des études post-doctorales à l’University of South Carolina, Columbia, S.C. dans le cadre du Faculty Development in International Business Program. Il a été directeur des programmes de formation en gouvernance du Collège des administrateurs de sociétés (CAS) de 2006 à 2012. Il est maintenant collaborateur spécial au CAS. Il a été président de l’ordre des administrateurs agréés du Québec de 2015 à 2017. Jacques Grisé a été activement impliqué dans diverses organisations et a été membre de plusieurs comités et conseils d'administration reliés à ses fonctions : Professeur de management de l'Université Laval (depuis 1968), Directeur du département de management (13 ans), Directeur d'ensemble des programmes de premier cycle en administration (6 ans), Maire de la Municipalité de Ste-Pétronille, I.O. (1993-2009), Préfet adjoint de la MRC l’Île d’Orléans (1996-2009). Il est présentement impliqué dans les organismes suivants : membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec (OAAQ), membre du Comité des Prix et Distinctions de l'Université Laval. Il préside les organisations suivantes : Société Musique de chambre à Ste-Pétronille Inc. (depuis 1989), Groupe Sommet Inc. (depuis 1986), Coopérative de solidarité de Services à domicile Orléans (depuis 2019) Jacques Grisé possède également une expérience de 3 ans en gestion internationale, ayant agi comme directeur de projet en Algérie et aux Philippines de 1977-1980 (dans le cadre d'un congé sans solde de l'Université Laval). Il est le Lauréat 2007 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) et Fellow Adm.A. En 2012, il reçoit la distinction Hommage aux Bâtisseurs du CAS. En 2019, il reçoit la médaille de l’assemblée nationale. Spécialités : Le professeur Grisé est l'auteur d’une soixantaine d’articles à caractère scientifique ou professionnel. Ses intérêts de recherche touchent principalement la gouvernance des sociétés, les comportements dans les organisations, la gestion des ressources humaines, les stratégies de changement organisationnel, le processus de consultation, le design organisationnel, la gestion de programmes de formation, notamment ceux destinés à des hauts dirigeants et à des membres de conseil d'administration.

Qu'en pensez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueueurs aiment cette page :