Conseils pour une bonne gouvernance dans le cas d’une entreprise contôlée par un groupe majoritaire


Excellent article de Dr Richard Leblanc dans Canadian Business sur les leçons à tirer dans le cas de la saga News Corp. Discussion de six points fondamentaux pour assurer une bonne gouvernance.

When the significant shareholder also runs the company and the board, the power differential is very pronounced.

Auteur : Gouvernance des entreprises | Jacques Grisé

Ce blogue fait l’inventaire des documents les plus pertinents et récents en gouvernance des entreprises. La sélection des billets, « posts », est le résultat d’une veille assidue des articles de revue, des blogues et sites web dans le domaine de la gouvernance, des publications scientifiques et professionnelles, des études et autres rapports portant sur la gouvernance des sociétés, au Canada et dans d’autres pays, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Europe, et en Australie. Chaque jour, je fais un choix parmi l’ensemble des publications récentes et pertinentes et je commente brièvement la publication. L’objectif de ce blogue est d’être la référence en matière de documentation en gouvernance dans le monde francophone, en fournissant au lecteur une mine de renseignements récents (les billets quotidiens) ainsi qu’un outil de recherche simple et facile à utiliser pour répertorier les publications en fonction des catégories les plus pertinentes. Jacques Grisé est professeur titulaire retraité (associé) du département de management de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Il est détenteur d’un Ph.D. de la Ivy Business School (University of Western Ontario), d’une Licence spécialisée en administration des entreprises (Université de Louvain en Belgique) et d’un B.Sc.Comm. (HEC, Montréal). En 1993, il a effectué des études post-doctorales à l’University of South Carolina, Columbia, S.C. dans le cadre du Faculty Development in International Business Program. Il a été directeur des programmes de formation en gouvernance du Collège des administrateurs de sociétés (CAS) de 2006 à 2012. Il est maintenant collaborateur spécial au CAS. Il a été président de l’ordre des administrateurs agréés du Québec de 2015 à 2017. Jacques Grisé a été activement impliqué dans diverses organisations et a été membre de plusieurs comités et conseils d'administration reliés à ses fonctions : Professeur de management de l'Université Laval (depuis 1968), Directeur du département de management (13 ans), Directeur d'ensemble des programmes de premier cycle en administration (6 ans), Maire de la Municipalité de Ste-Pétronille, I.O. (1993-2009), Préfet adjoint de la MRC l’Île d’Orléans (1996-2009). Il est présentement impliqué dans les organismes suivants : membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec (OAAQ), membre du Comité des Prix et Distinctions de l'Université Laval. Il préside les organisations suivantes : Société Musique de chambre à Ste-Pétronille Inc. (depuis 1989), Groupe Sommet Inc. (depuis 1986), Coopérative de solidarité de Services à domicile Orléans (depuis 2019) Jacques Grisé possède également une expérience de 3 ans en gestion internationale, ayant agi comme directeur de projet en Algérie et aux Philippines de 1977-1980 (dans le cadre d'un congé sans solde de l'Université Laval). Il est le Lauréat 2007 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) et Fellow Adm.A. En 2012, il reçoit la distinction Hommage aux Bâtisseurs du CAS. En 2019, il reçoit la médaille de l’assemblée nationale. Spécialités : Le professeur Grisé est l'auteur d’une soixantaine d’articles à caractère scientifique ou professionnel. Ses intérêts de recherche touchent principalement la gouvernance des sociétés, les comportements dans les organisations, la gestion des ressources humaines, les stratégies de changement organisationnel, le processus de consultation, le design organisationnel, la gestion de programmes de formation, notamment ceux destinés à des hauts dirigeants et à des membres de conseil d'administration.

3 réflexions sur “Conseils pour une bonne gouvernance dans le cas d’une entreprise contôlée par un groupe majoritaire”

  1. Sujet pertinent à rapprocher du livre de John Gillespie and David Zweig « money for nothing » qui est cité sur ce blog. Un point commun : il s’agit de très grands groupes cotés en bourse pour lesquels le hasard n’a pas sa place. Les critères de composition du board ou du comité de direction surpassent les recommandations des règles de gouvernance car ils répondent à des impératifs d’exercice du pouvoir. Ce dernier s’imbrique dans une logique internationale et politique dont les finalités stratégiques ne sont pas toujours clairement affichées, et ce volontairement. Il faut discerner le « noyau dur » d’un CA pour en comprendre sa vision. Les bonnes pratiques de gouvernance sont très souvent purement théoriques et ces grands groupes édictent eux-mêmes leurs propres règles qu’ils mutualisent. Ils constituent un cercle d’initiés peu perméable à l’extérieur mais font autorité de par leur puissance financière notamment. La gouvernance est donc écrite de longue date et n’est qu’un banal sujet de conversation.

  2. Merci Patrice,

    Ton commentaire met l’accent sur le fait que les pratiques de gouvernance diffèrent sensiblement selon que les firmes sont de tailles moyennes, très grandes, cotées en bourse et/ou contrôlées par des groupes majoritaires. Je suis d’accord que pour certaines catégories d’entreprises, notamment les plus grandes, il y ait plus de résistance aux changements découlant des règles de gouvernance généralement reconnues… Certains regroupements de grandes entreprises profitent de leurs influences financières et politiques pour tenter d’infléchir les autorités réglementaires dans le sens de leurs intérêts. L’universalité des pratiques de bonne gouvernance n’est pas acquise; c’est pourquoi il est nécessaire d’offrir une solide formation en gouvernance des sociétés, une formation qui mette l’accent sur la séparation des rôles de CEO et de Chairman of the Board, l’intégrité, l’indépendance, l’éthique, la valeur ajoutée des membres du C.A., etc. Il faut demeurer optimiste surtout lorsque l’on constate les énormes progrès accomplis dans ce domaine depuis 10 ans.

Qu'en pensez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.