Lettre aux PDG | Larry Fink


Larry Fink est fondateur, président et chef de la direction de BlackRock Inc.

Ce billet est basé sur la lettre annuelle de M. Fink aux chefs de la direction.

Cette lecture me semble « un must » pour les administrateurs. Dans sa lette l’auteur insiste sur la nécessité de s’adresser aux risques climatiques.

En janvier de l’année dernière, j’ai écrit que le risque climatique est un risque d’investissement. J’ai alors dit qu’au fur et à mesure que les marchés commenceraient à faire passer le risque climatique à la valeur des titres, cela déclencherait une réaffectation fondamentale du capital. Puis la pandémie s’est installe et, en mars, la sagesse conventionnelle était que la crise détournerait l’attention du climat. Mais, c’est exactement le contraire qui s’est produit, et la réaffectation du capital s’est accélérée encore plus rapidement que je ne l’avais prévu.

De janvier à novembre 2020, les investisseurs de fonds communs de placement et de FNB ont investi 288 milliards de dollars à l’échelle mondiale dans des actifs durables, soit une augmentation de 96 % par rapport à l’ensemble de 2019. Je crois que c’est le début d’une longue transition qui se déroulera à un rythme effarant et qui remodèlera les prix des actifs de tous types. Nous savons que le risque climatique est un risque d’investissement. Mais nous croyons aussi que la transition climatique représente une opportunité d’investissement historique.

 

Letter to CEOs (harvard.edu)

 

BlackRock CEO Larry Fink says climate change will soon reshape markets