Le cas du transfert de l’entreprise familiale Heineken


Aujourd’hui, je partage avec vous une belle histoire de succession d’une entreprise familiale mondialement connue : Heineken.

Ce cas d’entreprise m’a été proposé par Paul Michaud, un administrateur de sociétés certifié (ASC), une personne expérimentée dans les situations de transferts d’entreprises familiales.

Comme Paul le mentionne : « C’est un cas intéressant ! Le bonhomme est un hybride entre un entrepreneur et un CEO, la fille entre la mère-au-foyer et CEO ».

Je vous invite donc à lire ce cas de relève d’entreprise familiale publié par Patricia Sellers dans Fortune.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques certaines conclusions tirées du cas. C’est une belle lecture du temps des Fêtes !

 

Heineken’s Charlene de Carvalho: A self-made heiress

 

For anyone who oversees a family business, passing it on to the next generation is the ultimate challenge of leadership. “If we get that wrong, we’ve wasted our energy on all that we’ve built,” says Michel de Carvalho, the investment banker husband of Charlene Heineken.

heineken, de Carvalho family
The de Carvalho family (from left): Alexander, Michel, Charlene, Louisa, Charles, Sophie, and Isabel

Heineken has a stock market value of $44 billion, and Charlene aims to pass on her 25% ownership stake and control of the voting shares more prudently than her father, Freddy Heineken, did to her. So she and Michel have been diligently studying the best practices of passing on a family business. No matter the size of a dynasty, certain basic rules apply.

CHOOSE ONE.

Other billionaire owners of family businesses have advised the de Carvalhos, regardless of how they divvy up the wealth, to select one of their five children to take control of the company. “But Charlene and I are not yet convinced that we could not have an odd number, perhaps three,” admits Michel, noting that ownership may be a lonely job for one heir. “Had Charlene not been married to someone who has a strong interest in the business, it would have been a terrible burden.”

TEST THE CHILDREN.

Don’t trap them,” says Byron Trott, a former Goldman Sachs banker whose merchant bank, BDT & Co., invests in and advises closely held companies. “Allow them to find their passion.” Trott admires the way the de Carvalhos are getting their five children to define their interests, whether philanthropic, arts-related, or corporate. Meanwhile, they’re preparing eldest son Alexander, who works in private equity, to inherit control of Heineken. “He’s on the board. He’s working in the financial industry,” notes Trott. “He understands the rigor of opting in.”

PICK STRONG ADVISERS.

Freddy Heineken stocked his board with yes men, which weakened the company before -Charlene inherited control in 2002. Charlene and Michel’s advice to Alexander or whoever among their children eventually takes control: “Surround yourself with the best possible people who are not yes men and sycophants. You want people who express doubt.”

HOLD ON.

Family control of a business protects management from “the short-term whims of Wall Street,” enabling it to focus on long-term growth, says Trott. “These companies tend to outperform the market over long periods of time.” Trott advises the de Carvalhos: “Keep doing what you’re doing, because you’re doing it very well.” —P.S.

Auteur : Gouvernance des entreprises | Jacques Grisé

Ce blogue fait l’inventaire des documents les plus pertinents et récents en gouvernance des entreprises. La sélection des billets, « posts », est le résultat d’une veille assidue des articles de revue, des blogues et sites web dans le domaine de la gouvernance, des publications scientifiques et professionnelles, des études et autres rapports portant sur la gouvernance des sociétés, au Canada et dans d’autres pays, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Europe, et en Australie. Chaque jour, je fais un choix parmi l’ensemble des publications récentes et pertinentes et je commente brièvement la publication. L’objectif de ce blogue est d’être la référence en matière de documentation en gouvernance dans le monde francophone, en fournissant au lecteur une mine de renseignements récents (les billets quotidiens) ainsi qu’un outil de recherche simple et facile à utiliser pour répertorier les publications en fonction des catégories les plus pertinentes. Jacques Grisé est professeur titulaire retraité (associé) du département de management de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Il est détenteur d’un Ph.D. de la Ivy Business School (University of Western Ontario), d’une Licence spécialisée en administration des entreprises (Université de Louvain en Belgique) et d’un B.Sc.Comm. (HEC, Montréal). En 1993, il a effectué des études post-doctorales à l’University of South Carolina, Columbia, S.C. dans le cadre du Faculty Development in International Business Program. Il a été directeur des programmes de formation en gouvernance du Collège des administrateurs de sociétés (CAS) de 2006 à 2012. Il est maintenant collaborateur spécial au CAS. Il a été président de l’ordre des administrateurs agréés du Québec de 2015 à 2017. Jacques Grisé a été activement impliqué dans diverses organisations et a été membre de plusieurs comités et conseils d'administration reliés à ses fonctions : Professeur de management de l'Université Laval (depuis 1968), Directeur du département de management (13 ans), Directeur d'ensemble des programmes de premier cycle en administration (6 ans), Maire de la Municipalité de Ste-Pétronille, I.O. (1993-2009), Préfet adjoint de la MRC l’Île d’Orléans (1996-2009). Il est présentement impliqué dans les organismes suivants : membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec (OAAQ), membre du Comité des Prix et Distinctions de l'Université Laval. Il préside les organisations suivantes : Société Musique de chambre à Ste-Pétronille Inc. (depuis 1989), Groupe Sommet Inc. (depuis 1986), Coopérative de solidarité de Services à domicile Orléans (depuis 2019) Jacques Grisé possède également une expérience de 3 ans en gestion internationale, ayant agi comme directeur de projet en Algérie et aux Philippines de 1977-1980 (dans le cadre d'un congé sans solde de l'Université Laval). Il est le Lauréat 2007 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) et Fellow Adm.A. En 2012, il reçoit la distinction Hommage aux Bâtisseurs du CAS. En 2019, il reçoit la médaille de l’assemblée nationale. Spécialités : Le professeur Grisé est l'auteur d’une soixantaine d’articles à caractère scientifique ou professionnel. Ses intérêts de recherche touchent principalement la gouvernance des sociétés, les comportements dans les organisations, la gestion des ressources humaines, les stratégies de changement organisationnel, le processus de consultation, le design organisationnel, la gestion de programmes de formation, notamment ceux destinés à des hauts dirigeants et à des membres de conseil d'administration.

Qu'en pensez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.