Aux É.U., il est temps de favoriser le rapprochement entre les administrateurs et les actionnaires


Voici un excellent article paru dans la section Business du The New York Times du 28 mars 2015 qui porte sur les appréhensions, relativement injustifiées, des communications (engagement) entre les administrateurs et leurs actionnaires (en dehors des assemblées annuelles).

L’article évoque le manque de communication des Boards américains avec leurs actionnaires et avec les parties prenantes, contrairement à la situation qui prévaut du côté européen. Selon l’auteure, cette grande distance entre les administrateurs et les actionnaires mène aux insatisfactions croissantes de ceux-ci, et cela se reflète dans l’augmentation du nombre d’administrateurs n’obtenant pas le soutien requis lors des assemblées annuelles.

On le sait, les actionnaires des entreprises américaines souhaitent pouvoir faire inscrire leurs propositions dans les circulaires de procuration, notamment pour présenter des candidatures aux postes d’administrateurs.

En 2015, plusieurs grandes corporations américaines permettront l’accès des grands actionnaires à leurs circulaires de procuration (voir Les conséquences inattendues de l’accès des actionnaires à la circulaire de procuration lors de l’assemblée annuelle et Proxy Access Proposals: The Next Big Thing in Corporate Governance).

Il est donc temps de revoir le mode de communication entre les deux acteurs principaux et d’exposer les avantages à collaborer à la gouvernance de l’entreprise. Plusieurs pays européens donnent l’exemple à cet égard.

Ainsi, en Suède et en Norvège, les cinq (5) plus grands actionnaires d’une entreprise reçoivent des invitations à se joindre au comité de gouvernance et de nomination afin de choisir des administrateurs potentiels.

En Europe, les actionnaires ont plus de poids; ceux qui possèdent au moins 1 % de la propriété peuvent soumettre des candidatures pour les postes d’administrateurs. De plus, dans certains pays européens, contrairement à la situation américaine, les administrateurs doivent soumettre leurs démissions s’ils ne reçoivent pas un soutien majoritaire aux élections.

P1060488

Voici une politique sur la communication du CA avec les investisseurs qui pourrait être envisagée; elle présente un certain nombre de sujets jugés appropriés :

(1) la rémunération de la direction,

(2) la structure des comités du conseil,

(3) le processus de planification de la relève,

(4) le rôle du CA dans la supervision de la stratégie.

Je suis assuré que vous trouverez cet article du NYT stimulant et engageant ! Vos commentaires sont les bienvenus.

Bonne lecture !

At U.S. Companies, Time to Coax the Directors Into Talking

It’s shareholder meeting season again, corporate America’s version of Groundhog Day.

This is the time of year when company directors venture out of the boardroom to encounter the investors they have a duty to serve. After the meetings are over, like so many Punxsutawney Phils, these directors scurry back to their sheltered confines for another year.

This is a bit hyperbolic, of course. But institutional investors argue that there’s a troubling lack of interaction these days between many corporate boards in the United States and their most important investors. They point to contrasting practices in Europe as evidence that it’s time for this to change.

“It’s a very different culture in the U.S.,” said Deborah Gilshan, corporate governance counsel at RPMI Railpen Investments, the sixth-largest pension fund in Britain, which has 20 billion pounds, or about $30 billion, in assets. “In the U.K., we get lots of access to the companies we invest in. In fact, I’ve often wondered why a director wouldn’t want to know directly what a thoughtful shareholder thinks.”

As Ms. Gilshan indicated, directors at European companies routinely make themselves available for investor discussions; in some countries, such meetings are required. Many directors of foreign companies even — gasp — give shareholders their private email addresses and phone numbers.

Their counterparts in the United States seem fearful of such contact. Large shareholders say that some directors of American companies refuse to meet at all, preferring to let company officials speak for them.

Auteur : Gouvernance des entreprises | Jacques Grisé

Ce blogue fait l’inventaire des documents les plus pertinents et récents en gouvernance des entreprises. La sélection des billets, « posts », est le résultat d’une veille assidue des articles de revue, des blogues et sites web dans le domaine de la gouvernance, des publications scientifiques et professionnelles, des études et autres rapports portant sur la gouvernance des sociétés, au Canada et dans d’autres pays, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Europe, et en Australie. Chaque jour, je fais un choix parmi l’ensemble des publications récentes et pertinentes et je commente brièvement la publication. L’objectif de ce blogue est d’être la référence en matière de documentation en gouvernance dans le monde francophone, en fournissant au lecteur une mine de renseignements récents (les billets quotidiens) ainsi qu’un outil de recherche simple et facile à utiliser pour répertorier les publications en fonction des catégories les plus pertinentes. Jacques Grisé est professeur titulaire retraité (associé) du département de management de la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Il est détenteur d’un Ph.D. de la Ivy Business School (University of Western Ontario), d’une Licence spécialisée en administration des entreprises (Université de Louvain en Belgique) et d’un B.Sc.Comm. (HEC, Montréal). En 1993, il a effectué des études post-doctorales à l’University of South Carolina, Columbia, S.C. dans le cadre du Faculty Development in International Business Program. Il a été directeur des programmes de formation en gouvernance du Collège des administrateurs de sociétés (CAS) de 2006 à 2012. Il est maintenant collaborateur spécial au CAS. Il a été président de l’ordre des administrateurs agréés du Québec de 2015 à 2017. Jacques Grisé a été activement impliqué dans diverses organisations et a été membre de plusieurs comités et conseils d'administration reliés à ses fonctions : Professeur de management de l'Université Laval (depuis 1968), Directeur du département de management (13 ans), Directeur d'ensemble des programmes de premier cycle en administration (6 ans), Maire de la Municipalité de Ste-Pétronille, I.O. (1993-2009), Préfet adjoint de la MRC l’Île d’Orléans (1996-2009). Il est présentement impliqué dans les organismes suivants : membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec (OAAQ), membre du Comité des Prix et Distinctions de l'Université Laval. Il préside les organisations suivantes : Société Musique de chambre à Ste-Pétronille Inc. (depuis 1989), Groupe Sommet Inc. (depuis 1986), Coopérative de solidarité de Services à domicile Orléans (depuis 2019) Jacques Grisé possède également une expérience de 3 ans en gestion internationale, ayant agi comme directeur de projet en Algérie et aux Philippines de 1977-1980 (dans le cadre d'un congé sans solde de l'Université Laval). Il est le Lauréat 2007 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) et Fellow Adm.A. En 2012, il reçoit la distinction Hommage aux Bâtisseurs du CAS. En 2019, il reçoit la médaille de l’assemblée nationale. Spécialités : Le professeur Grisé est l'auteur d’une soixantaine d’articles à caractère scientifique ou professionnel. Ses intérêts de recherche touchent principalement la gouvernance des sociétés, les comportements dans les organisations, la gestion des ressources humaines, les stratégies de changement organisationnel, le processus de consultation, le design organisationnel, la gestion de programmes de formation, notamment ceux destinés à des hauts dirigeants et à des membres de conseil d'administration.

Une réflexion sur “Aux É.U., il est temps de favoriser le rapprochement entre les administrateurs et les actionnaires”

Qu'en pensez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.